Á la manière de Paul Magritte

Magritte est un peintre belge du mouvement surréaliste. Il nait le le 21 novembre 1898 à Lessines en Belgique dans une famille très modeste. De 1916 à 1918, il étudie la peinture à l’Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles puis travaille comme graphiste dans une usine de papiers peints.
Vers 1920, il découvre le cubisme et le futurisme, puis le surréalisme, plus particulièrement à travers l’oeuvre de Giorgio de Chirico. Arrivé à Paris en 1927, Magritte rencontre André Breton, Max Ernst, Salvador Dalí et Paul Eluard.

Ses peintures jouent souvent sur le décalage entre un objet et sa représentation. Photographe, écrivain, poète, Magritte traverse les courants surréaliste et impressionniste. Il adore jouer avec les couleurs et les mots. « L’art de peindre est un art de penser« , expliquait-il. Les titres de ses tableaux sont ainsi toujours à double sens. Par exemple, un de ses tableaux les plus célèbres est une image de pipe sous laquelle figure le texte « Ceci n’est pas une pipe« . Il s’agit en fait de considérer l’objet comme une réalité concrète et non pas en fonction d’un terme à la fois abstrait et arbitraire.

Entre 1943 et 1945, Magritte revient à la technique impressionniste. On parle de sa période Renoir. Sa peinture est alors reconnue et des livres sont publiés sur son œuvre. En 1948, il traverse une période dite Vache, pendant laquelle il peint une quarantaine de tableaux aux couleurs criardes. En 1954, à Bruxelles, une exposition rétrospective retrace son œuvre. Mais ce sont surtout les collectionneurs américains qui vont assurer le succès international de Magritte.

En 1965, il inaugurera lui-même sa rétrospective au Muséum Of Modern Art de New-York. Magritte meurt le 15 août 1967 âgé de 69 ans à Bruxelles, après avoir peint plus de mille tableaux. Il est reconnu comme le peintre belge le plus important du 20 éme siècle et son œuvre exerça une influence certaine sur le Pop Art ou l’art conceptuel.

Nous vous proposons aujourd’hui de réaliser un portrait surréaliste à la manière de Magritte.

Les objectifs seront d’imaginer ce qu’il y a à l’intérieur d’un personnage, ses rêves, ses pensées … Cela en créant un dégradé de couleurs à la peinture et en imaginant un paysage …

L’oeuvre de référence sera l’heureux donateur, oeuvre réalisée en 1966.

 

Exemple de réalisation sur tablette avec Notebook 2016, et son outil pinceau. Arbre : wwww.jolicours.com

Vous pouvez télécharger le gabarit du personnage ici, ou  avec un fond noir, afin de vous aider dans votre composition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *