Auteur : Amandine

Un abécédaire tout en photos à la manière de Michel Gantner

Vous cherchiez une idée d’activité ludique pour les vacances (ou la classe) ? En voici une : la réalisation d’un abécédaire 🙂

Oui mais pas n’importe lequel, un abécédaire à la manière de Michel Gantner. Cet artiste photographe contemporain, publie en 2000 son livre «l’Abécédaire tout en photos» aux éditions Play Bac (victime de son succès le livre est malheureusement indisponible aujourd’hui)…

Cet ouvrage est conçu à partir d’un travail photographique sur chacune des lettres de l’alphabet. L’artiste a rassemblé des objets afin de composer les lettres, par exemple quelques asperges pour former la lettre A (A comme asperge), des billes pour le B (B comme billes), etc.

Les enfants vont adorer réunir des objets trouvés dans la maison, le jardin, la classe, et mettre en scène les 26 lettres de l’alphabet ! En plus, cela permet une approche ludique du nom des lettres et de l’ordre alphabétique.

Une autre idée d’abécédaire sur le blog :

Créer un labyrinthe en 4 clics

Découverte aujourd’hui d’un script sympa sur le site Des moulins pour créer des labyrinthes à imprimer (en pdf) !

C’est gratuit, très simple, avec des petites options de personnalisation et cela se passe en 4 étapes :

  1. Choisir le format de la page
  2. Choisir le nombre de cases horizontales et verticales (vous serez limités à 40 en horizontal et 25 en vertical)
  3. Choisir la couleur du labyrinthe
  4. Enfin choisir l’orientation (portrait ou paysage)

Vous voulez essayer ? C’est par ici !

On a testé et on a même poussé la personnalisation en ajoutant 2 petites images de Jolicours 🙂

À vous de jouer !

Les imagiers rétros des éditions Marcel et Joachim

Coup de cœur aujourd’hui, pour les imagiers rétros des éditions Marcel et Joachim.

Vous connaissez ?

Il s’agit de petits livres cartonnés pour bébé, très colorés, ludiques, et découpés de manière complètement irrégulière, ce qui fait toute leur originalité. Les petites mains vont pouvoir les manipuler sans difficultés, et s’amuser avec ces pages aux formes arrondies, dentelées, pointues, etc.

Tout cela fait de ces livres des petites pièces uniques, robustes, aux illustrations rappelant celles des livres jeunesse d’antan.

On retrouve différents thèmes tels que le musée ou la savane, la fête foraine ou encore la forêt … Il n’y a pas de narration, seulement des images, on peut inventer une histoire, ou prendre plaisir à tourner simplement les pages.

Une jolie découverte à partager !

  • La robustesse des pages
  • Le design original
  • La forme adaptée aux plus petites mains

(Prix 7,50€ – Age : à partir de 6 mois)

Les cartes de nomenclature

 

Les cartes de nomenclature font partie du matériel Montessori de base.

C’est souvent un des premiers matériel de langage que l’on montre à l’enfant. On peut l’utiliser dès 18 mois, en montrant les images et donnant le nom de ce qui est représenté.

Le but des cartes de nomenclatures est d’accroître le vocabulaire, de perfectionner la diction, mais aussi d’accompagner et consolider l’apprentissage de la lecture pour les plus grands. Plus indirectement, cela permet le perfectionnement des capacités d’attention, d’observation, de concentration, de mémorisation, de curiosité et d’ouverture à la culture.

Vous pouvez réaliser vous-mêmes vos cartes pour vos enfants ou élèves :  à l’aide de jolicours, sélectionnez un thème qui vous plait, par exemple les oiseaux, Halloween, les vêtements, choisissez une typographie (vous pouvez choisir de n’avoir aucune écriture, une, deux ou trois).

L’idéal est de pouvoir plastifier ses cartes, afin qu’elles vivent plus longtemps 😉

Ci-après quelques exemples :

Cartes oiseaux (3 écritures)

Cartes pâtisseries (écriture script)

Cartes jouets (écriture cursive)

 

Créer en ligne à la manière de Miro

Commençons l’année en beauté, artistiquement, à la manière de Miró …

Sur le site de France TV éducation, il y a un jeu en ligne, dans l’onglet Arts visuels, pour s’amuser à créer comme Joan Miró.

Crée ton univers poétique à partir d’un alphabet de signes et de formes. Raconte le ciel, la terre ou l’eau …

Commencez d’abord par choisir votre fond, ensuite vous est proposé toute la gamme des motifs qu’utilisait Miro. Vous avez le choix des formes, couleurs, et vous pouvez les organiser comme vous le souhaitez.

Une dernière option vous propose de modifier vos formes, le sens, la longueur, la grosseur ….

Enfin, vous pouvez bien sûr enregistrer votre oeuvre.

Le petit plus : L’application est accompagnée de sons de la mer 🙂

  Essayer l’application

Les rennes du Père Noël

Les rennes du Père Noël sont apparus pour la première fois en 1821 dans le poème de William Gilley, imprimeur à New York. 

En 1939, un nouveau renne vient aider le père Noël dans sa tournée: Rudolphe, dont la particularité est d’avoir le bout du nez rouge et lumineux, ce qui lui permet de guider le traîneau quand il neige ou fait du brouillard !

Les rennes se prénomment :

  • Tornade (Dasher) : le plus rapide (mâle)
  • Danseur (Dancer) : la plus gracieuse (femelle)
  • Furie (Prancer) : le plus puissant (mâle)
  • Fringant (Vixen) : belle et puissante (femelle)
  • Comète (Comet) : il apporte le bonheur aux enfants (mâle)
  • Cupidon (Cupid) : elle amène l’amour aux enfants (femelle)
  • Tonnerre (Donner) : le plus fort (mâle)
  • Éclair (Blitzen) : elle apporte la lumière (femelle)

Voici une sélection d’activités autour des rennes du Père Noël, glanées sur Pinterest, pour attendre patiemment leur venue 🙂

 

 

 

 

 

Bonnes vacances de Noël et joyeuses fêtes !

Dés magiques pour raconter des histoires

Vous vous souvenez, il existe dans Jolicours une application qui vous permet de créer des cubes personnalisés en deux clics ?

Nous vous avions déjà proposer de télécharger des patrons de cubes pour inventer des histoires, et bien aujourd’hui nous avons mis à jour ces patrons avec les dernières images de Jolicours, et vous pouvez en télécharger 6 déjà illustrés … Soit 36 images et autant de combinaisons possibles !

Vous pouvez les imprimer, et les mettre en forme, ainsi les cubes vont devenir des dés que vont lancer les enfants. Suivant les images obtenues ils vont pouvoir imaginer et tisser le contenu d’une aventure amusante, étrange ou effrayante …

Les dès représentent chacun un thème : personnage, objet, animal, lieu, temps qu’il fait, et moyen de transport.

Cube-JolicoursstCubes-Jolicours

Le but est d’utiliser toutes les images pour construire une petite histoire qui peut durer plus ou moins longtemps (elle peut d’ailleurs passer d’un joueur à l’autre pour accroître la difficulté).

Ce jeu est idéal pour stimuler l’imagination des enfants comme des plus grands, et avec les centaines d’images de Jolicours, vous pouvez personnaliser d’autres dés pour encore plus de rebondissements !

Téléchargez les dés par thème : Personnage, objet, animal, lieu, temps qu’il fait, et moyen de transport.

Jolis sapins pour des cartes de Noël

Bientôt les vacances de Noël, on a hâte ! Si vous avez prévu d’envoyer de douces pensées à vos proches, voici des idées de cartes de Noël vues sur Pinterest sur le théme du sapin, qui pourrait vous inspirer :

  • Des arbres en aquarelle et papiers colorés (Mary Making)

 

  • Une carte Sapin Noël épluchures de crayons (creamalice)

 

 

  • Très jolie idée de sapin tout en timbres (source introuvable, si vous savez ??)

 

Bon bricolage !

Les outils numériques au service de la pédagogie

Emmanuelle utilise des tablettes dans sa classe de maternelle depuis plusieurs années, et un TNI depuis peu. Elle expérimente, explore, apprend, se perfectionne, et aime échanger sur ses découvertes et toutes les possibilités pédagogiques qu’offrent l’usage du numérique en classe.

La semaine dernière, elle nous a amicalement reçus à l’école Sainte-Thècle à Chamalières (Puy de Dôme) et a bien voulu répondre à nos questions.

 

393401_108975712556176_841685349_n Quand as-tu commencé à utiliser des tablettes en classe ?

Il y a 6 ans (2012).

 

393401_108975712556176_841685349_n Comment sont-elles arrivées dans ta classe ?

Il y avait une dynamique dans l’école de passer au numérique, dynamique impulsée par la directrice : classe mobile, TNI. Ma collègue et moi-même pensions que les tablettes seraient plus adaptées pour notre pratique, en classe de maternelle.

 

393401_108975712556176_841685349_n Te souviens tu de ta première séance ?

Je  me souviens que je n’avais que deux tablettes, je pense que c’était un travail de numération avec l’application 10 doigts de Marbotic, ou un livre numérique avec Bookcreator pour présenter la mascotte.

 

393401_108975712556176_841685349_n Combien y-a-t il de tablettes dans ta classe ?

Aujourd’hui j’ai 6 tablettes Ipad (de générations diverses) et 1 Ipad mini (perso).

 

393401_108975712556176_841685349_n As-tu des applications préférées que tu utilises avec les tablettes ?

Dans mon top 10, il y a Bookcreator, Tinytap, 10 doigts de Marbotic, Bitsboard, Photobook, et je valide E.Combrez, Explain Everything, Imovie, Sparkvideo, la magie des mots (et tant d’autres ! Mais il faut faire un choix !!).

 

393401_108975712556176_841685349_n Quelle est la réaction des parents ? 

Un peu de méfiance d’une minorité au départ, mais depuis il n’y a plus aucun souci car les parents se sont rendus compte de la plus-value dans les apprentissages de leurs enfants.

 

393401_108975712556176_841685349_n Aurais-tu un exemple concret d’utilisation de la tablette qui aurait apporté un vrai « plus » pédagogique ?

Dans l’ensemble, les exercices que je peux créer et qui me permettent de mettre en place un atelier autonome, car la tablette permet aux enfants d’avoir la validation de leur travail. La tablette me permet également de différencier le travail.

 

393401_108975712556176_841685349_n Quels sont les points forts de la tablette ? Y a-t il des pièges à éviter ?

Autonomie, différenciation, le fait de pouvoirs sonoriser les images, enregistrer, prendre des photos facilement et recommencer immédiatement si le résultat ne convient pas, partager avec les parents et coopérer (avec certaines activités, je laisse aussi les enfants à plusieurs).

Je ne vois pas de pièges à partir du moment où l’usage de la tablette est réfléchi et intégré dans notre pédagogie. C’est un formidable outil, mais ce n’est pas lui qui fait la pédagogie, il m’aide juste à mettre en place la pédagogie qui me semble adaptée à mes élèves.

Il en est de même avec le TNI, je débute mais je formule la même chose : les outils numériques sont au service de la pédagogie.

393401_108975712556176_841685349_n Pour terminer, aurais-tu quelques conseils à prodiguer aux enseignants qui veulent se lancer ?

Se lancer à plusieurs, échanger c’est plus motivant, et c’est en faisant qu’on apprend !

 

Merci Emmanuelle.