Étiquette : numérique

Souvenirs de calgary

Vous vous souvenez, Anne était partie à Calgary chez Smart au début du mois de juillet au SMART Exemplary Educators. Elle en est revenue la tête pleine de souvenirs et débordante de projets et nouvelles idées. Riche de son expérience canadienne, elle a bien voulu partager son aventure avec nous.

cALGARY-2015-smart

393401_108975712556176_841685349_n Comment as-tu été sélectionnée pour partir à Calgary ?

Sur la plateforme des SMART Exemplary Educators un challenge a été proposé si on souhaitait participer au SEE Summit (j’avais suivi l’événement l’année dernière par le biais de Twitter), il fallait réaliser une vidéo qui illustrait la citation suivante : « I don’t like when people say we need to prepare our students for the real world. The truth is some of them are experiencing more of a real world than we will ever know. What we need to do is to prepare them for a better world.* »

Je me suis dit pourquoi pas !? Et finalement j’ai été sélectionnée.

 

393401_108975712556176_841685349_n Quels produits SMART sont encore trop peu utilisés en France ?

La table tactile SMART. Elle est très utilisée en Pologne et  aux Etats-Unis. J’ai appris que son utilisation était particulièrement intéressante pour les élèves en situation de handicap, puisque à n’importe quel geste une réponse immédiate est apportée.

 

393401_108975712556176_841685349_n Nous savons que tu as signé une clause de confidentialité, mais n’as-tu pas un tout petit secret à nous révéler ?!

Passez à Notebook 15.1 car le remplaçant du créateur d’activité va tout simplement être GÉNIAL !!!!!! Gain de temps assuré et investissement des élèves encore plus assuré (j’entends déjà leurs remarques) !

 

393401_108975712556176_841685349_n Tu as participé à un hackathon, de quoi s’agit-il exactement ?

Le hackathon c’est le nouveau terme à la mode en France (et ailleurs) et ce n’est pas spécifique au monde de l’éducation. Beaucoup d’entreprises en font, certainement un moyen de dynamiser et d’impliquer encore plus leur équipe. Il s’agit de développer un nouveau produit/ une nouvelle fonctionnalité, dans une durée limitée avec une équipe, chacun ayant un rôle bien spécifique.

Chez SMART il y avait 15 équipes, chacune a travaillé sur un produit SMART bien précis (SMART amp, Kapp IQ, LAB, Notebook), nous, enseignants, avons donné nos idées (amélioration de fonctionnalités ou création de nouvelles ou carrément nouveau produit) puis les développeurs ont travaillé d’arrache-pied pour donner vie à nos idées avec une grande présentation le vendredi matin pour récompenser les meilleures idées.

L’un des plus beau moment de ce sommet pour moi !

 

393401_108975712556176_841685349_n Peux-tu nous parler de la cérémonie du chapeau ?

YWPytBHDLWpAysBDy9j8dj_Xrpdc2TLXKpTsr5uIGA8La cérémonie du chapeau fut une grande surprise ! Seul les mentors (ceux qui avait déjà participé à un sommet étaient au courant).

Nous avons pris le bus pour aller au QG de SMART, nous devions y passer l’après-midi. À l’entrée du bâtiment, distribution de chapeau, puis arrivée dans la cafétéria de SMART sous les applaudissements du personnel (qui avait été informé de cette cérémonie mais pas obligé d’y participer, d’où notre surprise de voir autant d’employés présents pour nous applaudir).

Musique, applaudissements, ballons aux couleurs de SMART, chaises habillées, la grande cérémonie pour dire « THANK YOU ».

Ensuite nous avons prêté serment comme quoi nous étions d’officiels Calgarian puis derrière chaque chaise il y avait un document avec une récompense. J’ai gagné… 5 000 points pour la plateforme des SEE 🙂

D’autres ont eu des cartes prépayées pour Amazon, et enfin une enseignante a gagné un SMART Kapp IQ et deux autres un écran SMART avec les logiciels associés. Je ne me suis définitivement pas assise sur la bonne chaise 😉

 

393401_108975712556176_841685349_n Depuis comment imagines-tu ta classe idéale ?

Ma classe idéale c’est ça :

Je l’imaginais déjà avant, mais j’avoue que lorsque j’ai vu la classe chez SMART ou celle de mes collègues du Royaume uni, ça m’a conforté dans ma vision.
Du mobilier mobile mais pas encombrant, deux écrans Smart et quelques tablettes, le tout avec du wifi pour une collaboration en dehors des murs de l’école 🙂

 

393401_108975712556176_841685349_n Quelles ont été tes impressions sur le Canada ?

Le Canada pour moi c’est comme les États-Unis : immense, impersonnel, neuf (j’ai été très surprise par le style gothique du bâtiment principal de l’université dont la première pierre a été posée en 1921 !!!)  avec des habitants très chaleureux.

 

393401_108975712556176_841685349_n Est-ce qu’une expérience d’un enseignant étranger t’a marqué en particulier ?

Une classe de 40 élèves au Chili et des enseignants en gréve depuis plus d’un mois, oui ça ça m’a marqué…

 

Merci Anne !

* « Je n’aime pas quand les gens disent que nous devons préparer nos élèves pour le monde réel. La vérité est que certains d’entre eux connaissent plus le monde réel que nous ne le saurons jamais. Ce que nous devons faire est de les préparer à une monde meilleur. »

tjLEwkbYVotiU2sFvHMiclHnhdmUWCgd-lro2S7qwNY - Copie

Visite du Fab Lab de l’entreprise PobRun à Vic-sur-Cère

FabLab-2015

La semaine dernière nous avons eu le plaisir de recevoir Madame Axelle Lemaire dans les locaux de PobRun à Vic-sur-Cère (15). La secrétaire d’état a visité le Fab Lab, atelier de fabrication numérique collaboratif qui permet aux entreprises locales, d’apprendre à modéliser leurs projets en 3D, électroniques, faire de la photo, échanger, vendre.

Le Fab Lab présente aussi une dimension éducative avec une utilisation pédagogique des outils numériques. Cela se concrétise par l’animation régulière des Goûters numériques de Jolicours, moment d’échange et partage entre enseignants.

La Secrétaire d’État, qui a également échangé avec des entrepreneurs cantaliens (Benjamin Massart de koudou.fr, Guillaume Boutin de fgml.net et Sébastien Pissavy de lightman.typepad.com ) travaillant dans le numérique, a souligné que les Fab Labs en réseaux sont une voie d’avenir pour l’entrepreneuriat en ruralité.

Ce réseau, en Auvergne prend forme autour du projet de Epicentre qui a été présenté par Emmanuelle Perrone. Ce tiers lieu, basé sur Clermont-Ferrand aura Vic-sur-Cère puis Brioude en satellite, et permettra d’avoir des espaces identiques entre la métropole régionale et nos campagnes. Nous espérons ainsi amener une dynamique nouvelle.

En outre les Fab Labs du Cantal (Vic-sur-Cère et la Forge à Aurillac) vont lancer un projet d’antennes sur le Cantal pour permettre l’émergence de start-ups autour des objets connectés et pouvoir les tester sur de grandes zones géographiques facilement.

Madame Lemaire a mis en évidence que « souvent, la créativité, l’invention, l’expérimentation viennent des zones rurales. Je crois que les villes, peut-être trop gâtées, ont beaucoup à apprendre. « 

FabLab2015.

 

Welcome to Calgary !

Calgary-JolicoursEn ce moment se tient à Calgary, au siège social de SMART technologies, le global SMART Exemplary Educators.

Calgary, c’est au Canada, et c’est d’ailleurs la plus grande ville de la province canadienne de l’Alberta, pas loin des montagnes rocheuses.

On vous en parle aujourd’hui, car notre complice Anne a été sélectionnée pour y participer, et on est assez fier !

 

Le SMART Exemplary Educators, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un programme de référence qui propose à des enseignants impliqués dans l’éducation numérique et coordinateurs de nouvelles technologies, de découvrir toutes les possibilités qu’offrent les produits SMART, pour amener les élèves à progresser et améliorer leur apprentissage et résultats scolaires.

Des enseignants des 4 coins du monde peuvent se rencontrer, échanger leurs idées et expériences. SMART Exemplary Educators propose des conférences, des ateliers de perfectionnement, et propose 5 voies d’études distinctes suivant les domaines d’intérêt et de compétences de chacun :

  • La recherche
  • La création de contenu
  • Le partage des connaissances avec les autres enseignants
  • L’éducation et la sensibilisation
  • Le conseil en produits SMART

Une chouette initiative qui couvre un large éventail de sujets, d’informations et de possibilités pour un projet de classe innovant.

Suivez en direct l’aventure de Anne sur son Twitter @Anne_id ! Certaines sessions sont diffusées en direct par ici : http://www.seesummitlive.com/

Aquarelle et numérique

Ce weekend débute la 7 ème édition de la Biennale d’aquarelle de Brioude, l’occasion de découvrir au hasard des ruelles et des places plus connues notre ville, des dizaines d’expositions d’artistes venus du monde entier.

Cet ébullition artistique dans notre cité brivadoise nous a donné envie de parler de l’application Waterlogue pour Iphone et Ipad. Simple d’utilisation et peu onéreuse (2.99€), elle peut avoir la prétention de combler un grand nombre de frustrations artistiques pour ceux qui auraient bien voulu être un artiiiiiiste ….

waterlogue2

Waterlogue transforme en un clic vos photos en aquarelles, reproduisant fidèlement et de manière intuitive tous les détails de l’image originale. Vous pouvez choisir vos tonalités, votre style, grâce aux nombreux paramètres proposés. La qualité est telle qu’on se laisse duper, et cela en devient presque gênant …

Tout le monde peut-il devenir un artiste grâce à la technologie, ou prétendre l’être ? Cela ferait un bon sujet de philo … Mais que ceux-ci se rassurent, aucune application ne pourra jamais reproduire leur paysage intérieur ou traduire leurs états d’âme !

Waterlogue pour iPhone, iPad et iPod touch - Google Chrome 20052015 103636

New Year's morning. Painted in @waterlogue.
New Year’s morning. Painted in @Waterlogue.

Il existe une autre application, Farbe, très différente, puisque vous peignez en ligne. Comme avec la vraie aquarelle, vous devez anticiper le résultat que produira votre mélange d’eau aux pigments.

Les inconvénients sont que vous ne pouvez pas enregistrer votre travail, et que le téléchargement de chaque coup de pinceau est un peu lent. Cette application n’est encore qu’au stade de la démonstration, mais elle peut être un bon moyen de réfléchir à de futurs projets artistiques.

Farbe  Aquarelle Simulation - Google Chrome 13052015 170421
Farbe, Watercolor simulation

En attendant, parcourez les expos et inspirez-vous, la Biennale d’aquarelle de Brioude, c’est dans toute la ville du 10 au 25 juillet 2015.

Des tablettes en classe pour un enseignant passionné

Laurent Lafarge utilise des iPads dans sa classe de maternelle depuis plusieurs années, il explore toutes les possibilités pédagogiques qu’offrent l’usage du numérique en classe.

En cette fin d’année scolaire, il nous a amicalement reçus à l’école de Lamothe (Haute-Loire) et a bien voulu répondre à nos questions.

Ecole-Lamothe-2015-Maternelle

393401_108975712556176_841685349_n Quand as-tu commencé à utiliser des tablettes dans ta classe de maternelle ?

En novembre 2011, bientôt 4 ans !

 

393401_108975712556176_841685349_n Comment sont-elles arrivées dans ta classe ?

Suite à mon arrivée à l’école de Lamothe (Haute-Loire), la Mairie m’a accordé 1000 euros pour acheter 2 iPads mais je ne savais absolument pas où j’allais, le « cloud » m’était totalement inconnu à ce moment-là. On m’a demandé si je souhaitais un TNI (Tableau Numérique Interactif) mais j’ai tenté l’expérience des tablettes.

 

393401_108975712556176_841685349_n T’intéressais-tu à l’informatique auparavant ?

Avant, je me débrouillais assez bien avec des logiciels de traitement de texte et de présentation de cours. Ayant fait partie du projet des « 1001 visioconférences » en 2009, j’avais déjà utilisé un logiciel de TNI.

 

393401_108975712556176_841685349_n Te souviens tu de ta première séance ?

Ma première expérience s’est faite dans la classe de PS1/PS2/MS/GS. Le matériel employé consistait en un vidéo projecteur que je devais placer sur une table et un tableau blanc sur roulettes. Alors que la tablette était connectée à la prise VGA du vidéo projecteur, les élèves devaient associer les différentes écritures des chiffres allant de 1 à 6. Les élèves ont adoré et m’ont demandé aussitôt s’il y aurait une autre fois !

 

393401_108975712556176_841685349_n Combien y-a-t il de tablettes dans ta classe ?

Aujourd’hui, j’utilise 6 iPads qui vont également en GS/CP tous les matins. De plus, les tablettes servent à l’enseignement de l’anglais au CE et au CM.

Tablettes-classe-Marbotic

 

393401_108975712556176_841685349_n As-tu une méthode particulière pour construire une activité mettant en oeuvre les tablettes ?

J’essaie de numériser les activités classiques de la classe. J’ai recréé le boitier d’écriture, les abaques et la boîte à compter qui sont très utilisés en Maternelle. Avec les tablettes, on peut multiplier les activités puisque les élèves ne perdent plus de temps à découper et coller. De plus, les photocopies deviennent inexistantes.

 

393401_108975712556176_841685349_n Quelle est la réaction des parents ? 

Les parents étaient ravis d’apprendre que leurs enfants utiliseraient les tablettes, la technologie du moment (je tenais absolument à ce que les élèves emploient les outils de dernière génération). Par contre, ils m’ont demandé si l’école financerait les commandes de tablettes auprès du Père Noel !

 

393401_108975712556176_841685349_n Aurais-tu un exemple concret d’utilisation de la tablette qui aurait apporté un vrai « plus » pédagogique ?

Lors du travail par 2 avec la tablette, il y a toujours un élève pour indiquer les erreurs éventuelles de son camarade. Chose que l’on ne retrouve pas quand chaque élève est devant sa fiche. Le travail sur tablettes est plus collaboratif.

 

393401_108975712556176_841685349_n Quels sont les points forts de la tablette ? Y a-t il des pièges à éviter ?

Les points forts : intuitif, démarrage instantané, l’erreur n’est plus vécue comme une faute, améliorer la différenciation, transport très facile entre les classes.

Les pièges : multiplication des applications qui pose le problème de trouver l’application qui correspond à sa pédagogie.

 

393401_108975712556176_841685349_n Pour terminer, aurais-tu quelques conseils à prodiguer aux enseignants qui veulent se lancer ?

Osez, les élèves seront super motivés ! Mettez un orteil dans la tablette, vous voudrez y mettre votre pied !

 

Merci Laurent.

école-de-Lamothe-43

Whisperies ou l’édition numérique jeunesse

Lors de notre dernier salon, nous avons eu le plaisir de découvrir Whisperies, une plate-forme collaborative permettant de créer et publier (gratuitement) des histoires numériques pour enfants.

Je m’explique, vous êtes amateur ou professionnel, auteur ou illustrateur, et vous souhaitez donner vie à une histoire tout droit sortie de votre imagination, Whisperies vous accompagne durant toute la conception de votre histoire interactive, en vous aidant à trouver les bons partenaires.

4e0b528a36464f9a1939ab7a16ff0ce2

Afin de concevoir votre histoire numérique, le site propose l’ajout d’images, de textes et d’animations. L’avantage c’est que tout se passe en ligne, il n’y a pas de logiciel à télécharger. Votre travail passe ensuite entre les mains d’une correctrice professionnelle avant publication.

Une fois créée, l’histoire est publiée dans le catalogue numérique de Whisperies, disponible sur tablettes, smartphones et PC, et peut ensuite être commercialisée. D’abord gratuite, elle grimpe en effet sur l’échelle du succès au fur et à mesure des téléchargements. Ce sont les parents et les enfants qui notent et commentent les histoires.

À terme, les meilleurs titres seront adaptés pour être imprimés en version papier.

« Whisperies », n’est-ce pas un doux mélange de whisper et stories, comme une histoire que l’on chuchote le soir à l’oreille des enfants …

8abc2e2ad8e0ba8dc1691c2c852417e7

Bly, l’inukshuk, un joli conte à retrouver sur Whisperies.

3 goûters numériques à venir en Auvergne

Suite au succès de nos derniers ateliers à Clermont-Ferrand et Brioude, nous avons le plaisir de vous communiquer 3 nouvelles dates pour partager un moment agréable autour de muffins maison et de tablettes tactiles.

Les prochains goûters de Jolicours :

  • 3 juin 2015 au Canopé du Puy en Velay
  • 10 juin 2015 à la DDEC du Puy en Velay (pour cette date, il est préférable de s’inscrire)
  • 17 juin 2015 chez PobRun à Vic-sur-Cère

de 14h à 16h.

Le tout animé par Anne, enseignante en primaire, qui utilise le numérique depuis 2010 en classe.

Le thème des ateliers sera :

  • Débuter en classe avec les tablettes et découvrir plusieurs applications sympas.
  • Créer un livre numérique avec BookCreator

Venez nombreux, et n’hésitez pas à en parler autour de vous !

(Pour plus de renseignements, vous pouvez nous contacter à contact@jolicours.com. L’entée est libre.)

Le premier goûter de Jolicours

mai-2015-goûter-Jolicours - Copie (2)

La semaine dernière a eu lieu le premier goûter de Jolicours, une rencontre sympathique autour de muffins pour échanger sur l’utilisation du numérique en classe. Plusieurs enseignants de différentes écoles de Haute-Loire, Puy de Dôme et Cantal sont venus nous rencontrer dans nos bureaux à Brioude, chacun avec ses différentes expériences vis à vis du numérique.

Nous avons discuté de Jolicours et ses différentes applications, son usage pour la classe, les choses à améliorer, approfondir. Chacun disposait d’une tablette pour pouvoir tester et expérimenter les exercices : mise en page du patron d’un cube, écoute des images sonorisées en français ou anglais, création de coloriages, etc …

Ensuite, nous avons échangé, voir débattu, sur l’utilisation de Pinterest en classe, et ce fut très intéressant d’avoir des avis assez divergents sur cet usage, certains pensant que les réseaux sociaux n’ont pas réellement leur place à l’école, d’autres qu’il s’agit d’une caverne d’Ali Baba pour instits et un vrai outil pédagogique. Mais, le plus attrayant fut de faire découvrir ce réseau social aux non-initiés 😉

En bref, ce fut un moment plaisant ! Nous remercions les personnes qui sont venues partager ce moment avec nous, on remet cela très bientôt !

Une journée TICE en Auvergne

Á vos agendas !

Pour la 3 ème année consécutive, Jolicours a le plaisir de participer à la journée TICE ( Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) organisée par PobRun, qui se tiendra cette année à Epicentre Factory, 5 rue Saint-Dominique à Clermont-Ferrand, le mercredi 29 avril 2015.

Vous pourrez tester les applications de Jolicours « en grand » sur TBI, mais aussi découvrir toutes les nouveautés numériques dont vous avez besoin pour aménager votre classe collaborative.

1dd3a9e4

181344ec

Tableaux interactifs tactiles au doigt seront donc mis à disposition, ainsi que vidéoprojecteurs interactifs, table tactile, classe tablette Android, un ilot Ipad pour la maternelle, etc …

vNiVybFX

Anne_id, enseignante en primaire, animera deux ateliers concrets pour vous aider à mettre en oeuvre le numérique dans votre école.

 

Cette journée est l’occasion de nous rencontrer, échanger, partager dans cet espace convivial de coworking !

Nous vous disons à très bientôt 🙂

L’équipe Jolicours.

Ci-joint, le programme de la journée.

Kiné ou ophtalmo ?

kiné-ophtalmoLa fédération des conseils de parents d’élèves (Fcpe) a mesuré que le poids moyen d’un cartable au collège atteint 8.5 kg, soit presque l’équivalent d’un pack de 6 bouteilles d’eau sur le dos !

Les kinés, quant à eux, estime qu’un enfant portant plus de 10% de son poids sur son dos risque à terme de graves problèmes de santé.

 

Cette question revient  après chaque rentrée, depuis presque 20 ans ! Et depuis quelques années, c’est le débat autour du cartable numérique qui revient. Ne serait-ce pas la solution miracle pour anticiper les problèmes de dos chez les jeunes ?

Mais parallèlement, les ophtalmologues crient gare quant à l’usage souvent abusif des écrans. Les enfants et adolescents consacrent de plus en plus de temps à des activités sur écran, et aujourd’hui, on voit apparaître un nouveau trouble de la vision: la myopie comportementale. Trop de temps devant un écran est néfaste pour la vue.

A l’école, la mise en place de tablettes supprimerait le poids des manuels scolaires mais pourraient accentuer la fatigue visuelle des plus jeunes, chez qui les écrans sont déjà très présents.

Il faut donc trouver un juste équilibre afin de préserver son dos et sa vue ! Et ainsi profiter des avantages que le livre et le numérique peuvent nous offrir.

Les parents et l’école doivent jouer un rôle pour accompagner l’apprentissage de l’outil numérique et de sa maîtrise, mais aussi prendre du temps pour mettre en place une organisation permettant de réduire le port de charges pour les élèves: diminuer le nombre de cahiers, fonctionner en binôme, réduire le volume des manuels scolaires.

Un avis partagé par la fédération de parents d’élèves qui s’apprêterait à demander aux éditeurs d’inscrire le poids des manuels en 4 ème de couverture …